• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
SAE2 bandeau accueil. © inra, Véronique Gavalda

Sciences sociales, agriculture et alimentation, espace et environnement

Les champs de compétences du département "Sciences Sociales, Agriculture & Alimentation, Espace & Environnement" (SAE2) sont les sciences économiques et sociales appliquées aux domaines de l’alimentation, l’agriculture, l’environnement et la dynamique des territoires. Les recherches qui y sont menées visent, d’une part, à comprendre le fonctionnement et les évolutions économiques et sociales de l’agriculture, des industries agroalimentaires et agro-industries, de l’alimentation en lien étroit avec les enjeux environnementaux globaux et locaux et, d’autre part, à éclairer les débats publics et les décisions publiques et privées.

Le département comprend 200 chercheurs et ingénieurs (80 % sont des économistes et 20 % des sociologues) réunis en 19 unités de recherche implantées dans 11 des 22 régions françaises.

 

Le département SAE2 a vocation à :

  • décrire et comprendre les modes d’organisation et de fonctionnement du monde économique et social,
  • contribuer à l’analyse et à l’éclairage des décisions des acteurs privés et publics par l’élaboration et la mise en œuvre d’instruments conceptuels et opérationnels,
  • éclairer les débats sur les conditions d’élaboration et d’évaluation des politiques publiques, sur la préparation et le suivi des négociations européennes et internationales, ainsi que sur les relations science/société.
À la une
Attribute Type Value
Wafa donne à sa fille de 2 ans et à son mari une partie du pain, des olives et du houmous qu’elle a achetés aujourd’hui avec ses bons. © WFP/Rein Skullerud (CC BY-NC-ND 2.0)

Sécurité alimentaire des populations de réfugiés et incertitudes autour des budgets futurs de l’aide alimentaire des Nations unies ne peuvent être conciliés qu’au gré d’une aide alimentaire bien ciblée, précise et efficace. Des chercheurs de l’Inra et leurs collègues proposent de prendre simultanément en compte données individuelles et données relatives aux districts et communes de résidence et d’origine des personnes pour identifier de façon pertinente les ménages en conditions d’insécurité alimentaire et /ou pauvres. 

Actualités

Les unités du département