• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Nouveau numéro d'INRA Sciences Sociales n°1-2/2019 - Mai 2019

Mai 2019 : Un nouveau numéro d'INRA Sciences sociale est paru (1-2/2019) : "L’embourgeoisement : une enquête chez les céréaliers" par Gilles Laferté

Céréales à maturité.. © Inra, CAUVIN Brigitte
Par Drogué Sophie
Mis à jour le 11/06/2019
Publié le 27/05/2019

Défendre l’idée qu’en France, depuis plusieurs décennies, une partie significative des agriculteurs s’embourgeoise, peut passer pour une provocation. Particulièrement dans le contexte des « crises agricoles » dont les médias se font l’écho ces dernières années à travers les revendications paysannes. Qui plus est, quand le propos est tenu par un chercheur de l’Inra, Institut, qui depuis sa fondation à la Libération, est le compagnon de route de l’agriculture française. Choisir comme objet d’enquête des céréaliers enrichis plutôt que les franges paupérisées de la paysannerie (qui prennent souvent la figure médiatique de l’éleveur ou du petit exploitant) comporte, au-delà de l’analyse sociologique, et en dépit des intentions du chercheur, une charge politique critique. Pour comprendre le propos de ce travail, il faut l’inscrire dans un temps plus long que celui des agendas politiques et médiatiques de la crise agricole et au-delà du petit groupe social au cœur de l’enquête monographique, pour être remis en perspective, armé de trois grandes questions sociologiques : celle de l’embourgeoisement, celle de la diversité du groupe des agriculteurs, celle de la spatialisation de la structure sociale.

Lire ce numéro en PDF

A télécharger ici